L’ŒIL DU POULPE ÉTAIT DANS LA MER DE LÉRINS…

Dans le bleu de la mer de Lérins

un plongeur regardait un amas de roches

Un poisson argenté passa sans s’arrêter

Le dîner attendra !

Mais soudain la sensation d’un mouvement

décida le plongeur à s’approcher…

Pas de doute la caverne refuge d’un poulpe

était bien là !

Ami semblait glisser à l’oreille le poulpe

ne peux tu pas rester ?

Le plongeur était photographe et ne se fit pas prier…

Clic, clac l’œil du poulpe était fixé dans la carte mémoire !

Un déclic pour refaire surgir un poème de Guillaume Apollinaire « Le poulpe »

publié en 1911 – Le Bestiaire, ou Cortège d’Orphée, -

« Jetant son encre vers les cieux,

Suçant le sang de ce qu’il aime

Et le trouvant délicieux,

Ce monstre inhumain, c’est moi même. »

Pour croire à la pieuvre, il faut l’avoir vue…

N’hésitez pas à plonger en mer de Lérins

à la recherche de l’œil du poulpe !

 

Jean de SAINT VICTOR de SAINT BLANCARD

www.subphotos.com