EN PLONGÉE A MONACO AVEC LES POLICIERS DE LA DIVISION DE POLICE MARITIME ET AÉROPORTUAIRE…

Jeudi 13 septembre 2018, ce matin le ciel n’est pas encore dégagé et nombreux sont celles et ceux qui s’impatientent à l’entrée fermée du tunnel d’accès à Monaco…

Bouchon habituel compte tenu de l’horaire de pointe pour se rendre au travail mais il ne s’agit que d’une régulation pilotée du trafic des véhicules.

Pas de stress pour le reporter-photographe de « Secrets de Plongée – 2.0ctopus » compte tenu d’une large marge de sécurité  prise pour atteindre à l’heure convenue les locaux de la Police Maritime de Monaco Quai Antoine 1er,le lieu fixé pour embarquer à bord de la vedette de Police « Vigilante ».

Lectrices, lecteurs, permettez-moi de partager avec vous en quelques lignes de la rubrique « Pro » cette  nouvelle immersion à Monaco cette fois au cœur du métier de « Policier-Plongeur »

Une chance de pouvoir échanger et plonger pendant une journée avec des Policiers passionnés par leur métier qui s’exerce « palmes aux pieds ».

La Division de Police Maritime et Aéroportuaire doit son existence à l’Ordonnance Souveraine n°2318 du 16 août 1960 qui confère au Directeur de la Sûreté Publique de la Principauté de Monaco des attributions en matière de police maritime par transfert de compétences jusqu’alors dévolues au Directeur des Ports et du Service de la Marine.
La Police Maritime occupe les locaux du Quai Antoine 1er à Monaco depuis sa création.

Ainsi au fil du temps avec les retours d’expériences, les attentes exprimées pour la sécurité, les missions se sont largement accrues et complexifiées.
Les effectifs ont évolué de neuf fonctionnaires en 1960  à presque quarante aujourd’hui tous issus du corps des fonctionnaires de la Sûreté publique monégasque.

LES MISSIONS

La Division de Police Maritime et Aéroportuaire est chargée de ce qui concerne la sûreté et la sécurité dans les domaines maritimes, notamment au niveau des ports Hercule et de Fontvieille, et aéroportuaire concernant l’Héliport de Monaco.

La section « Maritime »  va assurer en mer la fonction de police des pêches et de la navigation.
Elle doit assurer la surveillance des eaux territoriales (12 milles nautiques) et des eaux sous souveraineté monégasque (36 milles nautiques).

Elle est chargée des recherches et sauvetages maritimes, y compris dans les eaux territoriales françaises pour lesquelles Monaco est compétent depuis 1999.

Ces missions de recherches et sauvetages maritimes s’effectuent en liaison avec le CROSSMED de Toulon sur réquisition des moyens opérationnels basés à Monaco.

La section « Maritime » est chargée de la protection de l’environnement marin.

Elle est chargée de la lutte contre la pollution marine accidentelle ou volontaire.

(Plans d’interventions « RAMOGEPOL » et « POLMAR »)

Elle assure la sûreté et la sécurité de la Famille Princière et de VIP à la mer et en zone côtière.
Par exemple la vedette «Vigilante » se positionne à proximité de l’Héliport lors d’un déplacement de SAS le Prince Albert II de Monaco et deux Policiers-Plongeurs équipés se tiennent prêts à intervenir…

La section « Maritime » participe à la sécurité des manifestations nautiques pour assurer un maintien de l’ordre public en mer.

A terre, elle assure la surveillance générale des ports, quais et de leurs dépendances : sûreté, sécurité, salubrité et tranquillité publiques, circulation, stationnement, renseignements, service d’ordre.

Participe au plan « ORMOSE » (Organisation Monégasque des Secours)

En s’éloignant de la spécificité du domaine de prédilection de la section « Maritime »  les fonctionnaires peuvent assurer des missions de surveillance et de protection de sorties d’écoles monégasques et la sécurité de matchs de foot…

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT 

Concernant la Division de Police Maritime et Aéroportuaire citons  une autre Section celle du « Contrôle Frontalier »

L’Unité de Renseignements et Contrôle Maritime  assure la sûreté  des navires de croisière et des installations portuaires suivant le code ISPS en vigueur depuis le 1er juillet 2004, en liaison avec la Société d’Exploitation des ports (SEPM) et les compagnies maritimes, et avec le concours d’une société de sécurité privée.
Vous pouvez imaginer les besoins de contrôle des très nombreux navires (plaisance, charter, croisière) en escale à MONACO…

Presque quatre cent mille personnes par an !

N’oublions pas de mentionner le Poste de Secours des plages du Larvotto qui assure du 1er mai au 30 septembre avec le renfort de vacataires et d’une infirmière (DE)  la surveillance et la sécurité des plages, de la baignade  et de la réserve marine. Ces vacataires professionnels sont recrutés par la Direction des Ressources Humaines et de la Formation de la Fonction publique.

POSTULER POUR TRAVAILLER A  MONACO…

Lectrices, lecteurs vous souhaitez vous renseigner sur les emplois de la Fonction publique

A Monaco ?

Vous obtiendrez des informations en naviguant sur internet :

https://service-public-particuliers.gouv.mc et http://ecoledepolice.gouv.mc et http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-institutions – Division Maritime et Aéroportuaire -

Pour intégrer le Personnel « actif » composé de fonctionnaires en tenue et en civil un(e) candidat(e) devra bien entendu s’informer en détail sur les épreuves sportives, écrites et orales, et préparer un exposé de ses motivations pour les soutenir oralement devant un Jury.

Le classement au concours établi par ordre de mérite et l’aptitude médicale vont déterminer le traitement de l’acte de candidature des postulants âgés de 21 ans au moins au 1er janvier de l’année du concours et de 30 ans au plus au 31 décembre de l’année du concours.

L’avis de recrutement est publié au Journal Officiel de Monaco.

FORMATION ET RECYCLAGE…

Les personnels de la Division de Police  Maritime et Aéroportuaire, sont pour la plupart polyvalents.

Elles ou ils cumulent des qualifications de plongeurs, de techniciens en investigations judiciaires sous-marines.
Les personnels sont formés et suivent en France des périodes de recyclage à l’Ecole de la Marine Nationale de Saint-Mandrier (83) et au Centre National d’Instruction Nautique de la Gendarmerie d’Antibes (06)

Les personnels ont des qualifications de patrons et seconds d’embarcations.
Elles ou ils sont titulaires du Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique (BNSSA) et pour certains de Maître Nageur Sauveteur (MNS).

Toutes ces compétences professionnelles sont rapport direct avec les missions dévolues à la division, laquelle est opérationnelle 24H sur 24 toute l’année avec un régime d’astreinte.

Des formations complémentaires, des recyclages, permettent de maintenir un haut niveau de compétences pour intervenir en mer de jour comme de nuit…

Récemment une formation spéciale de « visite de coque » a été mise en place pour élargir le champs des compétences et répondre à certains besoins pour intervenir en toute sécurité…

VIGILANCE POUR LES PRATIQUES EN SECURITE

DES ACTIVITES DE LOISIRS ET DE PLEINE NATURE…

Non loin de MONACO et de la baie de Roquebrune il existe un des plus beaux sites côtiers de parapente en Europe et l’un des plus connus.

Une réglementation très stricte, avec des arrêtés préfectoraux est en place sur la commune française de Roquebrune Cap-Martin concernant, les périodes de vol, la pratique du SIV, des acrobaties et des tests de voiles…
Avant de voler les parapentistes doivent s’informer de la réglementation concernant l’approche et le survol de la base aérienne du Mont Agel avant de voler sur le site du Mont Gros.
Le risque d’être piégé par l’aérologie Nord-Est, un vent plus fort que d’apparence à moyenne altitude qui peut descendre sur la mer…
Imaginez qu’un(e) Parapentiste victime de turbulences, ne puisse pas se poser en douceur sur le sable de la plage mais obligé(e) d’amerrir…

Sans avoir pu larguer en urgence son équipement de vol libre avant d’amerrir les suspentes pourraient devenir un piège et entraîner une noyade du Parapentiste sans une intervention rapide de secours en mer…

Ce n’est qu’un des scenari de risques de noyades pour insister sur  l’importance de la réactivité de professionnels du secours afin d’éviter une issue dramatique…
Les Policiers-Plongeurs s’entraînent régulièrement pour apporter des secours en mer avec le maximum d’efficacité.

Souhaitons le meilleur aux Policiers-Plongeurs de la Division de Police Maritime et Aéroportuaire qui exercent « palmes aux pieds » un métier « passion »…

Que ces lignes et photographies partagées puissent encourager de jeunes lectrices et lecteurs de « Secrets de Plongée-2.0CTOPUS » à faire acte de candidature, à postuler en donnant du sens par leur engagement total comme « Policiers-Plongeurs » à ce verbe admirable « Servir »

Jean de SAINT VICTOR de SAINT BLANCARD – www.subphotos.com – (f) Sea 4 You -

REMERCIEMENTS

SE Mr le Ministre d’Etat de la Principauté de Monaco

Mr Patrice CELLARIO – Conseiller du Gouvernement – Ministre de l’Intérieur –

Mr  Christophe PRAT – Directeur Général du Département de l’Intérieur –

La Direction de la Communication de la Principauté de Monaco

Mr Richard MARANGONI –  Commissaire Divisionnaire de Police –

Directeur de la Sûreté  Publique –

Mr Patrick REYNIER – Commandant Principal – Chef de la Division de Police Maritime et Aéroportuaire – Direction de la Sûreté Publique –

Mme Isabelle CASTELLI – Adjoint au Chef de Division – Commandant principal de Police –

Mr Jean-Charles  ARCHES – Brigadier-Chef de Police –

Les  Policiers-Plongeurs et l’équipage de la vedette « VIGILANTE » le 13 septembre 2018 : Laurent (N°1), Laurent (N°2), Jean-Michel, Denis, et tous les Policiers de la D.P.M.A que j’ai pu croisé à MONACO le jour de la réalisation du reportage-photos.