VINGT MILLE HEURES SOUS LES MERS…

Lectrices, lecteurs, Plongeuses, plongeurs, Ami(e)s Internautes, vous admettrez que l’idée d’avoir un garde-temps résistant à l’eau ne date pas d’hier.
Les montres de plongée modernes présentent des codes identifiés aux poignets des plongeurs de l’équipe du commandant Cousteau dans le film du « Monde du silence » sorti en 1956.
Albert Falco plongeur français, mondialement connu pour avoir été fidèle second du commandant Cousteau dès l’origine, le premier océanaute au monde et le premier pilote de la soucoupe plongeante a sans doute passé plus de 20000 heures sous les mers comme plongeur professionnel sans compter ses plongées de loisir et celles réalisées après sa retraite jusqu’à quasiment la date de son décès le 21 avril 2012 à Marseille.
Il possédait une montre de plongée extrême avec lunette tournante bidirectionnelle :
L’Omega Seamaster « Ploprof 1970 » avec une couronne vissée positionnée à 9 heures et protégée par un écrou de blocage. Son positionnement unique permettant de libérer le poignet et d’éviter toute manipulation accidentelle.
Une des montres de plongée les plus robustes et les plus fiables jamais produites.
Souvenons nous également que Robert (Bob) Maloubier co-créateur des nageurs de combat français définissait en précurseur génial certaines caractéristiques de la montre de plongée : « Une montre avec un cadran noir, de grands chiffres et des indications claires sous la forme de triangles, cercles et carrés ainsi qu’une lunette extérieure pivotante qui reprenait les repères du cadran. Nous souhaitions au début d’une plongée être en mesure de positionner la lunette au regard de la grande aiguille des minutes afin d’indiquer le temps restant. Nous voulions enfin que chacun des repères soit aussi évident qu’une étoile pour un berger. »
Le cahier des charges exigeant avait été adressé par Robert (Bob) Maloubier à Lip avant Blancpain mais la manufacture française n’avait pas jugé porteur le projet…
Le premier modèle de Fifty Fathoms a donc été dévoilé à Bâle par Blancpain en 1954, soit un an avant la présentation de la fameuse Submariner de Rolex icône de la montre de plongée moderne.
Le prix de vente de la réédition de la Fifty Fathoms « Nageur de combat » par Blancpain n’est déjà pas à la portée de toutes les bourses mais pour acquérir l’originale en bon état les collectionneurs passionnés seront peut être obligés de lever la main pour faire une offre à six chiffres lors d’une vente aux enchères !
Je ne sais pas si Robert (Bob) Maloubier qui rêvait de devenir pilote de chasse a porté son regard vers le ciel, vers le campanile du Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine où il était scolarisé.
Ce campanile est revêtu de quatre inscriptions gravées avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale : « L’heure revient, l’homme ne revient pas », Chaque heure blesse, la dernière tue », « L’heure française sonnera toujours », et enfin… » « Quand l’heure sonne, Homme soit debout ».
Des heures particulières vécues par des héros de l’ombre comme Robert (Bob) Maloubier décédé le 20 avril 2015 à Paris.
Un jour symbolique pour les Parachutistes, le 29 septembre 2017, cela a été l’occasion de rendre hommage à l’exemplarité de son engagement pendant la Seconde Guerre mondiale en dévoilant une plaque au sein du hall d’honneur du Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine.
Lors de cette émouvante et belle cérémonie je n’ai pas douté que pour chaque participant dans une communion intergénérationnelle un silence intérieur a été observé comme le silence qui marque dés l’ouverture d’un parachute !
Rappelons nous ce passage de l’Apocalypse : « Il se fit un silence dans le ciel lorsque l’archange Michel combattait le dragon ».
Nos montres étanches classiques ou extrêmes doivent résister à des variations de pression de l’eau.
Vous connaissez le « Bar » cette unité de mesure de la pression qui est égale à 100000 pascals (Pa). Proche de la pression atmosphérique moyenne à la surface de la mer. Du grec « baros » qui signifie « pesanteur ». En 1946 le Système international d’unités (SI) fondé sur le mètre, le kilogramme, la seconde et l’ampère.
Les plongeurs connaissent bien l’équivalence admise des valeurs : 1 bar = 1 atmosphère (ATM) et correspond à la pression de l’eau à 10 mètres de profondeur à savoir 1 kg par cm2.
Regardez votre montre étanche et si vous notez «water résistant 10 ATM » cela veut dire « étanche jusqu’à 100 mètres » mais vous n’êtes pas obligés d’aller vérifier in situ !
Par ailleurs permettez moi une confidence : cela serait un bonheur pour moi de comptabiliser plus de vingt mille heures sous les mers !
« Sed fugit interea, fugit irreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore » – Virgile – Géorgiques – livre III –
Traduisons : « Mais en attendant il fuit : le temps fuit sans retour, tandis que nous errons prisonniers de notre amour du détail ».
Merci pour votre lecture et pour avoir pris le temps de partager mon clin d’oeil reconnaissant et respectueux vis à vis de plongeurs iconiques qui incarnèrent une époque emblématique de passions vécues sous la mer…

Jean de SAINT VICTOR de SAINT BLANCARD – www.subphotos.com –
(f) Sea 4 You -