« CLIN D’OEIL DE PHOTOGRAPHE »

jsb_2327corMatériel utilisé

 Nikon D800 + AF-S MICRO NIKKOR 105mm 1:2.8 G ED +

Caisson D800 – « HUGYFOT » – + 2 Flashs « Z240- INON – » avec

diffuseurs et filtres rouges – Connections au Nikon D800 par fibres

optiques – Vitesse 250 – Ouverture : F16 -

 La précision de l’auteur

 UN « FRENCH KISS » AU LARGE DE PHI PHI DON…

 Je savais que la photo « Macro » est une photo qui permet assez rapidement pour des débutants de réaliser de bonnes images.

Ne pas hésiter à se rapprocher du sujet à photographier afin d’attendre avec patience une expression de sa part sans négliger une analyse du fond susceptible de sublimer ses couleurs naturelles…

Avec une zone de profondeur de champs très réduite il convient d’utiliser un diaphragme le plus fermé possible en évitant de se faire piéger par la réverbération du substrat comme du sable clair…

 Composer son image pour avoir un sujet principal dans un plan net ce qui n’est pas évident lorque au hasard d’une rencontre le photographe se trouve dans une prise de vue instantanée quasiment en réflexe  de déclenchement pour figer une attitude, une expression d’un poisson et pourquoi pas deux !

 Avec deux flashs pour ne pas écraser le sujet en « Macro » il convient de rechercher à créer des ombres en jouant sur des puissances différentes en orientant latéralement l’éclair ou parfois par un éclairage arrière en contre-jour.

 Nous n’allons pas nous mentir pour cette photographie d’un « French Kiss » entre deux poissons : Il s’agit d’un « Clin d’oeil » à l’occasion d’une plongée d’exploration au large de Phi Phi Don en Thailande.

 L’approche de la scène a été réalisée avec précaution, un déclic avec mode silencieux activé sur le « D800 » puis le photographe s’est éloigné tout aussi discrètement…

Vous comprendrez son choix de laisser deux poissons candidats favoris ou non à une « Primaire » débattre avec passion de la pertinence de leurs arguments pour présenter leurs visions du « meilleur des Océans » !

 Puissions nous par nos comportements responsables sur terre comme sous l’eau nous associer à des actes et non  nous contenter de simples déclarations d’intentions visant à débarrasser un jour les océans des déchets plastiques flottants ?

 Jean de SAINT VICTOR de SAINT BLANCARD

www.subphotos.com -